Les morues – Titiou LECOQ

Publié le par leshistoiresdepat.over-blog.com

lesmorues

Résumé :

C’est l’histoire des Morues, d’Emma et sa bande de copines, de ses amis, et, si l’on s’y arrête une minute, c’est le roman de comment on s’aime en France au début du XXIe siècle. Mais c’est davantage. C’est un livre qui commence comme une histoire de filles, continue comme un polar féministe en milieu cultivé, se mue en thriller de journalisme politique réaliste – au cours duquel l’audacieuse journaliste nous dévoilera les dessous de la privatisation du patrimoine culturel français - et vous laisse finalement, 500 pages plus loin sans les voir, dans le roman d’une époque embrassée dans sa totalité par le prisme de quatre personnages. Cet ambitieux projet romanesque, qui a pris plusieurs années à son auteur, est une réussite totale. D’abord parce qu’il se dévore. Que sa lecture procure un plaisir continu, et qu’il emprunte toutes ses voies pour s’inscrire dans une perspective globale avec une acuité, une ironie et une gouaille bien contemporaines, mais en y superposant le paysage littéraire d’une jeune femme d’aujourd’hui qui, petite fille, réécrivait la fin des romans de la Comtesse de Ségur pour celles qu’elle préférait lire. Cela donne un authentique et passionnant roman français."

 

Mon avis :

J’ai adoré.

Ce livre est un panaché de chick-litt, d’enquête politique et policière et de satyre psychologique sur les femmes d’aujourd’hui, le couple, internet…

J’ai appris beaucoup de choses sur la RGPP. En bref, si j’ai bien compris, c’est comment le gouvernement compte faire des économies en privatisant les services publics. J’ai bien aimé la description qu’elle fait de l’engrenage d’internet et des réseaux sociaux, qui me semble très juste. Je me suis reconnue dans ses jeunes femmes qui ont du mal à vivre dans leur époque où indépendance et vie de couple est dure à concilier. J’ai aimé les « combats » (peut-être un bien grand mot mais je n’en trouve pas d’autre…) que mène Ema : savoir ce qu’il est arrivé à son amie (suicide ou meurtre), établir une relation avec un homme en s’engageant sans perdre son indépendance.

A lire par les trentenaires (et plus) et les femmes libérées,….

Son blog pour les curieuses : http://www.girlsandgeeks.com/


Publié dans Roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
je retiens le titre car je ne connais rien à ce genre-là.
Répondre
L
<br /> <br /> Tu fais bien, c'est mieux que la chick litt<br /> <br /> <br /> <br />
A
Toujours pas tentée, malgré ton billet élogieux.
Répondre
L
<br /> <br /> Dommage, je me suis bien amusée à le lire et j'ai appris pleins de choses<br /> <br /> <br /> <br />